Complexe de la page blanche, comme tout les azertystes, il faut bien passer par là... et comme un clavier azerty en vaut deux...
  Aujourd'hui, je parlerai de nous et surtout d'elle, la fille avec qui je partage l'atelier, et le reste aussi,née peu après l'élection de Giscard  aux présidentielles, une enfance très bien traitée, elle a participé aux élucubrations beauxhazardeuses ou beaubasardeuses ou basardeuses tout court.Voilà 10 ans, on se rencontre elle veut faire de la poterie et moi je suis déjà potier. Depuis, elle fait des beaux pots, mais sa plus belle pièce, c'est notre petit loupiot Marin qui a atteint l'âge de raison. A plus tard pour la suite